• Arts - Painting

    Liste de 51 films "artist biopics" sur ce lien

    Sur Wikipedia, une liste de films sur le thème du peintre au cinéma

    Mr Turner, (english) 2014, 2h30, de Mike Leigh, avec Timothy Spall, Paul Jesson. Le film retrace les 25 dernières années de la vie du peintre britannique Joseph Mallord William Turner.

    Now that's method acting! Timothy Spall spent two YEARS learning to paint like Turner in order to play him.

    Artemisia (en français), 1997, 1h38, d'Agnès Merlet, avec Michel Serrault, Valentina Cervi. Italie, 1610. Artemisia Gentileschi, jeune femme de dix-sept ans, fille du peintre Orazio, connait la même passion que son père pour la peinture. Mais une femme ne peut pas entrer à l'Académie et encore moins peindre un modèle masculin nu. Sa rencontre avec Agostino Tassi, artiste rompu aux dernière techniques de l'art de peindre, va déterminer encore plus sa vocation et elle obtient de son père qu'Agostino lui enseigne ce qu'elle ignore encore, l'art de la perspective. Agostino va surtout lui apprendre la passion...

    Artemisia Gentileschi Autoportrait

    Artemisia Gentileschi - Autoportrait

    Jean-Michel Basquiat, the radiant child: Pionnier de l’art contemporain par sa renommée et l’abondance de son œuvre, Jean-Michel Basquiat a produit une œuvre des plus riches en un temps très court. Tamra Davis, rend ici hommage à l’artiste qu’elle a très bien connu grâce à des images et entretiens inédits issus de ses propres archives. Un documentaire incontournable sur l’itinéraire d’un enfant de New York.

    Arts

    Caravaggio, 1986 - 1h33, de Derek Jarman, avec Nigel Terry, Sean Bean, Tilda Swinton. A retelling of the life of the celebrated 17th-century painter through his brilliant, nearly blasphemous paintings and his flirtations with the underworld.

    Carrington (English), sur la relation entre Dora Carrington, peintre britannique (1893-1932), et Lytton Strachey, écrivain homosexuel. Beau film touchant, l'étonnante histoire de deux âmes que rien ne destinait à vivre ensemble et qui pourtant resteront inséparables. On voit peu de sa peinture, qu'elle n'a jamais voulu exposer : "C'est juste pour nous. Je ne peux peindre que quand je suis heureuse." 

    Surviving Picasso (en anglais), de James Ivory avec Anthony Hopkins, Natascha McElhone. Evocation des amours de Francoise Gilot et du peintre Picasso de 1943 à 1953 avec en filigrane la difficulté ou l'impossibilité de vivre avec un génie.

    Arts

    Frida de Julie Taymor, avec Salma Hayek, Alfred Molina. Retrace la vie mouvementée de Frida Kahlo, artiste peintre mexicaine du XXe siècle qui se distingua par son oeuvre surréaliste, son engagement politique en faveur du communisme et sa bisexualité.  And a documentary on The life and times of Frida Kahlo

    Arts

    Klimt, (english) 2006, 2h11, de Raoul Ruiz, avec John Malkovich, Veronica Ferres, Saffron Burrows. The film examines the last years of Austrian artist Gustav Klimt's life, from 1900 to 1918.

    La belle noiseuse (1991, 3h58) de Jacques Rivette, avec Michel Piccoli, Emmanuelle Béart, Jane Birkin. Tiré du roman d'Honoré de Balzac, Le chef d'œuvre inconnu, sur Nicolas Poussin. Balzac y traitait de la création artistique et de ses rapports avec l'imitation de la nature.

    Nicolas, peintre débutant, rêve de rencontrer son aîné, le célèbre Édouard Frenhofer. Par l'intermédiaire de Porbus1, un marchand de tableaux, il est introduit avec Marianne, sa compagne, dans la demeure de Frenhofer. Celui-ci les emmène dans l'atelier qu'il a déserté et leur parle de La Belle Noiseuse, un tableau abandonné depuis dix ans, et pour lequel sa femme Liz avait servi de modèle. D'un commun accord, ils décident que Marianne sera la nouvelle « belle noiseuse ». Celle-ci se rebelle contre une décision prise sans elle, mais, le lendemain, elle se présente à la porte de la maison. Pendant les cinq journées de pose, la tension va monter entre les différents protagonistes.

    La jeune fille à la perle (Girl with a pearl earring), de Peter Webber, avec Scarlett Johansson, Colin Firth, Tom Wilkinson. A young peasant maid working in the house of painter Johannes Vermeer becomes his talented assistant and the model for one of his most famous works. 

    Une jeune paysanne servant dans la maison du peintre Johannes Vermeer devient son assistante talentueuse et le modèle pour une de ses œuvres les plus célèbres.

    Arts  

    Les amants de Montparnasse (1958, 1h48) ou Montparnasse 19, de Jacques Becker, avec Gérard Philippe, Anouk Aimée, Lili Palmer. Le film raconte les dernières années d'Amedeo Modigliani, de la fin de la Première Guerre mondiale à sa mort en 1920, à Montparnasse, qui est à l’époque en plein essor artistique. « Un pur chef-d'œuvre. Le sujet principal est quand même le mal être des artistes de génie, qui sont abandonnés par la société, et dont les oeuvres finissent par garnir tous les musées du monde. En voyant ce film, on peut se poser beaucoup de questions sur la place de l'artiste dans notre monde. On peut se poser des questions et se demander si c'est Modigliani qui est schyzophrène ou la société qui ne lui donnera une place que quand il sera mort. A ce titre le personnage de Lino Ventura est proprement terrifiant. Il joue le rôle d'un patron de galeries qui attend la mort du peintre tel un vautour et qui ne fera rien pour retarder sa fin. » (source)

    Les fantômes de Goya, 2005 - 1h49, de Milos Forman, avec Natalie Portman, Javier Bardem, Stellan Skarsgård, Randy Quaid, Michael Lonsdale. A la fin du XVIIIe siècle, alors que le royaume d’Espagne subit les derniers sursauts de l’Inquisition et que les guerres napoléoniennes bouleversent l’Europe, le frère Lorenzo, impitoyable inquisiteur, s’en prend à Inès, la muse du peintre Francisco Goya. Abusivement accusée d’hérésie, Inès se retrouve emprisonnée. Pour Goya, c’est le début d’une période qui changera sa vie et son œuvre à jamais… Le réalisateur se sert du personnage de Francisco Goya comme un témoin de la terrible inquisition espagnole de la fin du XVIIIè siècle. Le film de Forman ne vaut essentiellement que pour la toujours parfaite Natalie Portman donnant la réplique à Javier Bardem.

    Source : FilmsActu http://cinema.jeuxactu.com/test-dvd-zone-2-les-fantomes-de-goya-1200.htm

    Pollock, part 1 - Pollock part 2, d'Ed Harris, avec Ed Harris. 

    Jackson Pollock 51, petit docu de 10mn réalisé en 1951 par Hans Namuth, en anglais, sur Jackson Pollock en train de peindre avec la technique du dripping, sur une vitre vue du dessous.

    Ici, un documentaire sur Jackson Pollock 

    Also, Who the fuck is Jackson Pollock: When Teri Horton, a 73 year-old former long-haul truck driver with an eighth grade education, bought a painting in a thrift shop for five dollars, she didn't know that it would pit her against the highest and mightiest people in the art world and perhaps change forever the way art is authenticated. A thoroughly enjoyable, even entertaining, documentary.

    Rembrandt (english, 1999, 1h39), de Charles Matton, avec Klaus Maria Brandauer, Romane Bohringer, Jean Rochefort. Rembrand Van Rijn est déja célèbre à son arrivée à Amsterdam. Son oeuvre coïncide avec le goût de son temps. C'est un homme comblé qui épouse la belle Saskia. Dix ans plus tard, elle meurt alors que la disgrâce du peintre a commencé. La mode demande alors une peinture légère, mais le peintre s'obstine dans ses ombres. Sa vie privée est scandaleuse, il choisit ses femmes parmi ses servantes et ses relations ailleurs que dans la bonne société. C'est alors que la puritaine société d'Amsterdam trahit et châtie celui qu'elle avait porté aux nues. 

    This character study joins the painter at the height of his fame in 1642, when his adored wife suddenly dies and his work takes a dark, sardonic turn that offends his patrons. By 1656, he is bankrupt but consoles himself with the company of pretty maid Hendrickje, whom he's unable to marry. Their relationship brings ostracism but also some measure of happiness. The final scenes find him in his last year, 1669, physically enfeebled but his spirit undimmed.

    Tims VermeerAn amazing documentary where inventor Tim Jenison seeks to understand the painting techniques used by Dutch Master Johannes Vermeer. 

    La vie passionnée de Vincent Van Gogh (1957, 2h02), de Vincente Minnelli, avec Kirk Douglas, Anthony Quinn, James Donald. (en anglais, Lust for life).

    Van Gogh (1991), de Maurice Pialat, avec Jacques Dutronc, Alexandra London, Bernard Le Coq.

    Arts

    Séraphine,  (2008, 2h05), de Martin Provost, avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent. Le film conte l'histoire de la peintre autodidacte Séraphine de Senlis (de son vrai nom Séraphine Louis, interprétée par Yolande Moreau), de 1912, année de sa rencontre avec le collectionneur Wilhelm Uhde, à son internement à l'asile psychiatrique, en 1932.

    Arts

    Renoir (2013) de Gilles Bourdos, avec Michel Bouquet, Christa Theret, Vincent Rottiers. 1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence. Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l’astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden Méditerranéen, Jean, malgré l’opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste… 

    Arts

     

    « Arts - OthersAutres cultures »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :