• Les films qui ont un lien vont tous vers Youtube ou Dailymotion, qui ont des licences de diffusion légale pour certains films.

    Dreamkeeper, de Steve Barron. Old pete Chasing Horse est le "conteur" de la réserve Sioux de Pine Ridge. Il a presque 100 ans et c'est son devoir de transmettre les légendes de son peuple pour que celles-ci perdurent. Shane, son petit-fils de 17 ans, part avec lui pour le Pow Wow au nouveau Mexique, espérant ainsi échapper à un gang à qui il doit de l'argent. Au fil du chemin, il va profiter de la sagesse des histoires de son grand-père... (voir la version Exashare sur le lien).

    Lien vers une liste d'autres films sur les amérindiens

    La vie sur terre (1998, 61mn, bande-annonce) d'Abderrahmane Sissako, avec Mohamed Sissako, Madlaye Traoré, Bourama Coulibaly, Moussa Fofana, Keita Kagny, Mahamadou Dramé, Nana Baby, Abderrahmane Sissako et Keita Bina Gaousso.(et la chanson de Salif Keita, "Folon") :  Dans les derniers jours de 1999, après quelques prises de vue dans un supermarché français, abondant en aliments et en couleur, nous entendons Dramane composer une lettre à son père au Mali, à qui il rend ensuite visite dans le village de Sokolo. Il rencontre la belle Nana, et des possibilités s'ouvrent. Les gens passent des appels longue distance dans le bureau de poste. Atteindre les gens, dit le responsable du bureau de poste, "est une question de chance." Les contrastes entre Paris et Sokolo, et entre le Mali et la France, entre l'Afrique et l'Europe, sont soulignées par des poèmes et des commentaires d'Aimé Césaire en voix off. Un homme dicte une lettre à un frère en France: quelle est la nature de leurs difficultés? Les gens cherchent leur place sur cette terre.

    Bamako, (2006) d'Abderrahmane Sissako. Melé est une chanteuse de bar et son mari, Chaka, au chômage s'enfonce dans le silence. Malgré une fille qui les unit, leur couple s'émiette petit à petit. Ils vivent dans une maison qu'ils partagent avec plusieurs familles. Dans la cour, se tient un étonnant événement : le procès de la société civile africaine contre la Banque mondiale et le FMI. Ce film mélange une partie de fiction scénarisée par Sissoko et un procès improvisé par de vrais avocats, (dont les Français William Bourdon et Roland Rappaport), président du jury et témoins. Les divers "acteurs" du procès ont donc élaboré leurs propres arguments et plaidoiries, donnant une vision intéressante de la mondialisation et de ses conséquences en Afrique. Lors d'une scène où des personnages regardent la télévision malienne, cette dernière diffuse un faux film qui est une parodie de western spaghetti, "Death in Timbuktu", ironisant sur le monde actuel et montrant la complexité des choses: Blancs et Noirs tuant des Noirs, symbole d'une corresponsabilité des effets négatifs de la mondialisation actuelle dans les pays du Sud. Les cow-boys sont joués par Sissoko lui-même, Danny Glover (qui est coproducteur du film) et d'autres amis personnels de Sissoko, tous ayant accepté de jouer cette partie gratuitement. (Source)


    votre commentaire
  • Liste de 51 films "artist biopics" sur ce lien

    Sur Wikipedia, une liste de films sur le thème du peintre au cinéma

    Mr Turner, (english) 2014, 2h30, de Mike Leigh, avec Timothy Spall, Paul Jesson. Le film retrace les 25 dernières années de la vie du peintre britannique Joseph Mallord William Turner.

    Now that's method acting! Timothy Spall spent two YEARS learning to paint like Turner in order to play him.

    Artemisia (en français), 1997, 1h38, d'Agnès Merlet, avec Michel Serrault, Valentina Cervi. Italie, 1610. Artemisia Gentileschi, jeune femme de dix-sept ans, fille du peintre Orazio, connait la même passion que son père pour la peinture. Mais une femme ne peut pas entrer à l'Académie et encore moins peindre un modèle masculin nu. Sa rencontre avec Agostino Tassi, artiste rompu aux dernière techniques de l'art de peindre, va déterminer encore plus sa vocation et elle obtient de son père qu'Agostino lui enseigne ce qu'elle ignore encore, l'art de la perspective. Agostino va surtout lui apprendre la passion...

    Artemisia Gentileschi Autoportrait

    Artemisia Gentileschi - Autoportrait

    Jean-Michel Basquiat, the radiant child: Pionnier de l’art contemporain par sa renommée et l’abondance de son œuvre, Jean-Michel Basquiat a produit une œuvre des plus riches en un temps très court. Tamra Davis, rend ici hommage à l’artiste qu’elle a très bien connu grâce à des images et entretiens inédits issus de ses propres archives. Un documentaire incontournable sur l’itinéraire d’un enfant de New York.

    Arts

    Caravaggio, 1986 - 1h33, de Derek Jarman, avec Nigel Terry, Sean Bean, Tilda Swinton. A retelling of the life of the celebrated 17th-century painter through his brilliant, nearly blasphemous paintings and his flirtations with the underworld.

    Carrington (English), sur la relation entre Dora Carrington, peintre britannique (1893-1932), et Lytton Strachey, écrivain homosexuel. Beau film touchant, l'étonnante histoire de deux âmes que rien ne destinait à vivre ensemble et qui pourtant resteront inséparables. On voit peu de sa peinture, qu'elle n'a jamais voulu exposer : "C'est juste pour nous. Je ne peux peindre que quand je suis heureuse." 

    Surviving Picasso (en anglais), de James Ivory avec Anthony Hopkins, Natascha McElhone. Evocation des amours de Francoise Gilot et du peintre Picasso de 1943 à 1953 avec en filigrane la difficulté ou l'impossibilité de vivre avec un génie.

    Arts

    Frida de Julie Taymor, avec Salma Hayek, Alfred Molina. Retrace la vie mouvementée de Frida Kahlo, artiste peintre mexicaine du XXe siècle qui se distingua par son oeuvre surréaliste, son engagement politique en faveur du communisme et sa bisexualité.  And a documentary on The life and times of Frida Kahlo

    Arts

    Klimt, (english) 2006, 2h11, de Raoul Ruiz, avec John Malkovich, Veronica Ferres, Saffron Burrows. The film examines the last years of Austrian artist Gustav Klimt's life, from 1900 to 1918.

    La belle noiseuse (1991, 3h58) de Jacques Rivette, avec Michel Piccoli, Emmanuelle Béart, Jane Birkin. Tiré du roman d'Honoré de Balzac, Le chef d'œuvre inconnu, sur Nicolas Poussin. Balzac y traitait de la création artistique et de ses rapports avec l'imitation de la nature.

    Nicolas, peintre débutant, rêve de rencontrer son aîné, le célèbre Édouard Frenhofer. Par l'intermédiaire de Porbus1, un marchand de tableaux, il est introduit avec Marianne, sa compagne, dans la demeure de Frenhofer. Celui-ci les emmène dans l'atelier qu'il a déserté et leur parle de La Belle Noiseuse, un tableau abandonné depuis dix ans, et pour lequel sa femme Liz avait servi de modèle. D'un commun accord, ils décident que Marianne sera la nouvelle « belle noiseuse ». Celle-ci se rebelle contre une décision prise sans elle, mais, le lendemain, elle se présente à la porte de la maison. Pendant les cinq journées de pose, la tension va monter entre les différents protagonistes.

    La jeune fille à la perle (Girl with a pearl earring), de Peter Webber, avec Scarlett Johansson, Colin Firth, Tom Wilkinson. A young peasant maid working in the house of painter Johannes Vermeer becomes his talented assistant and the model for one of his most famous works. 

    Une jeune paysanne servant dans la maison du peintre Johannes Vermeer devient son assistante talentueuse et le modèle pour une de ses œuvres les plus célèbres.

    Arts  

    Les amants de Montparnasse (1958, 1h48) ou Montparnasse 19, de Jacques Becker, avec Gérard Philippe, Anouk Aimée, Lili Palmer. Le film raconte les dernières années d'Amedeo Modigliani, de la fin de la Première Guerre mondiale à sa mort en 1920, à Montparnasse, qui est à l’époque en plein essor artistique. « Un pur chef-d'œuvre. Le sujet principal est quand même le mal être des artistes de génie, qui sont abandonnés par la société, et dont les oeuvres finissent par garnir tous les musées du monde. En voyant ce film, on peut se poser beaucoup de questions sur la place de l'artiste dans notre monde. On peut se poser des questions et se demander si c'est Modigliani qui est schyzophrène ou la société qui ne lui donnera une place que quand il sera mort. A ce titre le personnage de Lino Ventura est proprement terrifiant. Il joue le rôle d'un patron de galeries qui attend la mort du peintre tel un vautour et qui ne fera rien pour retarder sa fin. » (source)

    Les fantômes de Goya, 2005 - 1h49, de Milos Forman, avec Natalie Portman, Javier Bardem, Stellan Skarsgård, Randy Quaid, Michael Lonsdale. A la fin du XVIIIe siècle, alors que le royaume d’Espagne subit les derniers sursauts de l’Inquisition et que les guerres napoléoniennes bouleversent l’Europe, le frère Lorenzo, impitoyable inquisiteur, s’en prend à Inès, la muse du peintre Francisco Goya. Abusivement accusée d’hérésie, Inès se retrouve emprisonnée. Pour Goya, c’est le début d’une période qui changera sa vie et son œuvre à jamais… Le réalisateur se sert du personnage de Francisco Goya comme un témoin de la terrible inquisition espagnole de la fin du XVIIIè siècle. Le film de Forman ne vaut essentiellement que pour la toujours parfaite Natalie Portman donnant la réplique à Javier Bardem.

    Source : FilmsActu http://cinema.jeuxactu.com/test-dvd-zone-2-les-fantomes-de-goya-1200.htm

    Pollock, part 1 - Pollock part 2, d'Ed Harris, avec Ed Harris. 

    Jackson Pollock 51, petit docu de 10mn réalisé en 1951 par Hans Namuth, en anglais, sur Jackson Pollock en train de peindre avec la technique du dripping, sur une vitre vue du dessous.

    Ici, un documentaire sur Jackson Pollock 

    Also, Who the fuck is Jackson Pollock: When Teri Horton, a 73 year-old former long-haul truck driver with an eighth grade education, bought a painting in a thrift shop for five dollars, she didn't know that it would pit her against the highest and mightiest people in the art world and perhaps change forever the way art is authenticated. A thoroughly enjoyable, even entertaining, documentary.

    Rembrandt (english, 1999, 1h39), de Charles Matton, avec Klaus Maria Brandauer, Romane Bohringer, Jean Rochefort. Rembrand Van Rijn est déja célèbre à son arrivée à Amsterdam. Son oeuvre coïncide avec le goût de son temps. C'est un homme comblé qui épouse la belle Saskia. Dix ans plus tard, elle meurt alors que la disgrâce du peintre a commencé. La mode demande alors une peinture légère, mais le peintre s'obstine dans ses ombres. Sa vie privée est scandaleuse, il choisit ses femmes parmi ses servantes et ses relations ailleurs que dans la bonne société. C'est alors que la puritaine société d'Amsterdam trahit et châtie celui qu'elle avait porté aux nues. 

    This character study joins the painter at the height of his fame in 1642, when his adored wife suddenly dies and his work takes a dark, sardonic turn that offends his patrons. By 1656, he is bankrupt but consoles himself with the company of pretty maid Hendrickje, whom he's unable to marry. Their relationship brings ostracism but also some measure of happiness. The final scenes find him in his last year, 1669, physically enfeebled but his spirit undimmed.

    Tims VermeerAn amazing documentary where inventor Tim Jenison seeks to understand the painting techniques used by Dutch Master Johannes Vermeer. 

    La vie passionnée de Vincent Van Gogh (1957, 2h02), de Vincente Minnelli, avec Kirk Douglas, Anthony Quinn, James Donald. (en anglais, Lust for life).

    Van Gogh (1991), de Maurice Pialat, avec Jacques Dutronc, Alexandra London, Bernard Le Coq.

    Arts

    Séraphine,  (2008, 2h05), de Martin Provost, avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent. Le film conte l'histoire de la peintre autodidacte Séraphine de Senlis (de son vrai nom Séraphine Louis, interprétée par Yolande Moreau), de 1912, année de sa rencontre avec le collectionneur Wilhelm Uhde, à son internement à l'asile psychiatrique, en 1932.

    Arts

    Renoir (2013) de Gilles Bourdos, avec Michel Bouquet, Christa Theret, Vincent Rottiers. 1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence. Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l’astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden Méditerranéen, Jean, malgré l’opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste… 

    Arts

     


    votre commentaire
  • Kamataki (introuvable en zone 2... Un extrait ici), de Claude Gagnon, avec Tatsuya Fuji, Christopher Heyerdahl, Matthew Smiley.  À travers l’apprentissage d’une méthode japonaise séculaire de cuisson des poteries, le Kamataki, un jeune homme reprend goût à la vie. Une approche philosophique de la vie émane de ce très beau film, poétique et visuellement très réussi.

     

    Arts

    Camille Claudel, avec I. Adjani et Depardieu. 

    Arts - Others

    Fur (en français et ici en anglais), 2005, de Steven Shainberg, avec Robert Downey Jr, Nicole Kidman : Un portrait imaginaire de Diane Airbus: New York, fin des années 50. Diane Arbus est l'assistante de son mari, un photographe de mode réputé. Issue d'une riche famille, elle se sent de plus en plus mal à l'aise dans un monde de convenances rigides où seules les apparences comptent. Un soir, elle remarque des déménageurs qui livrent des meubles et des objets étranges dans l'appartement du dessus. Lorsqu'elle aperçoit son voisin, le mystère s'épaissit encore : enveloppé d'un long manteau, il porte un chapeau et dissimule son visage derrière un masque. Seuls ses yeux sont visibles, et le regard que Diane croise ne fait que la fasciner un peu plus... Irrésistiblement attirée, Diane finit par monter chez l'homme avec un appareil photo. Sa rencontre avec Lionel va l'entraîner dans une incroyable aventure à la découverte d'univers mystérieux, dans une relation intime qui va transformer sa vie et son art pour toujours...

    Kidman stars as legendary photographer Diane Arbus. Set in New York in the late 1950s, the film explores an unlikely romance that leads Arbus into a strange new world, sparking her evolution into one of the most provocative and visionary photographers of all time.

    Arts

    La vrai Diane Arbus

    Le sel de la terre (bande annonce) 2014, 1h50. Documentaire de Wim Winders et Juliano Ribeiro Salgado, avec Sebastião Salgado, Wim Wenders, Juliano Ribeiro Salgado. Portrait du photographe brésilien Sebastião Salgado et sur son dernier travail : le projet Genesis, dont l’objectif était de découvrir une partie de la civilisation inconnue de la société moderne. Son fils, le réalisateur Juliano Salgado, l’a accompagné durant son aventure. 

    Le sel de la terre

    Tous les matins du monde, 1991, 1h55, d'Alain Corneau, avec Gérard Depardieu, Jean-Pierre Marielle, Guillaume Depardieu. A la fin de sa vie, Marin Marais, prestigieux violiste de Louis XIV, se souvient de son apprentissage avec Monsieur de Sainte Colombe, grand maître de la viole de gambe. Professeur austère et intransigeant, ce dernier ne va pas de main morte avec son jeune élève ainsi que ses deux filles. Suite au décès de sa femme, le virtuose a recherché en vain une perfection absolue dans son art, que possède son apprenti. 7 césars, dont celui du meilleur film. 

    Arts

    Hitchcock film biographique américain réalisé par Sacha Gervasi, sorti en 2012, qui revient sur le tournage du film culte d'Alfred Hitchcock : Psychose. Les difficultés pour le grand cinéaste de trouver des fonds pour un film si personnel, sa façon de braver la censure, notamment dans la fameuse scène de la douche. Une grande partie du film est aussi consacrée à sa relation avec sa femme, Alma Reville, et la vie de cette dernière. Avec Anthony Hopkins, méconnaissable.

    Arts - Others

     


    votre commentaire
  • L'odyssée de l'espèce: de Jacques Malaterre. "Que notre peau soit rouge, noire ou cuivrée, nous descendons tous d'une même famille."

    Grizzly man, (English, 2005, 1h44) de Werner Herzog. A docudrama that centers on amateur grizzly bear expert Timothy Treadwell. He periodically journeyed to Alaska to study and live with the bears. He was killed, along with his girlfriend, Amie Huguenard, by a rogue bear in October 2003. The film explores their compassionate lives as they found solace among these endangered animals.

    Instinct, (1999, 2h06), de Jon Turteltaub, avec Anthony Hopkins, Cuba Gooding Jr, Donald Sutherland, Maura Tierney, George Dzundza.Un primatologue : Ethan Powell (Anthony Hopkins), alors exilé au Rwanda pour une étude sur un groupe de gorilles, se retrouve prisonnier là-bas, pour le meurtre de deux officiers rwandais. Lors de son transfert dans une prison fédérale des États-Unis, à son arrivée à l'aéroport, il agresse deux officiers de police le surveillant. Le primatologue asocial, violent et enfermé dans un mutisme profond est alors séquestré dans les quartiers de haute-sécurité parmi les malades mentaux. Un jeune talentueux, et ambitieux psychiatre, le Dr Theo Caulder (Cuba Gooding Jr) mène alors des recherches sur Ethan Powell et va découvrir que ce dernier a vécu deux ans au milieu des gorilles. Y voyant l'occasion de stimuler sa carrière, Caulder obtient l'autorisation de se charger du dossier. Mais au cours des entretiens, une relation s'installe entre les deux hommes, et une initiation commence pour le jeune docteur Caulder, qui va en voir sa vie changer à jamais.

     

    En hommage à Ingmar Bergman: Sarabande (sous-titré), son dernier film. Marianne et Johan, le couple du film, étaient déjà les personnages de Scènes de la vie conjugale en 1973. Persuadée qu'il a besoin d'elle, Marianne décide de rendre visite à Johan dans la maison de campagne où il vit reclus. Entre eux, la complicité et l'affection sont réelles, malgré les trente ans passés sans se voir. Marianne fait la connaissance du fils du vieil homme, Henrik, et de la fille de ce dernier, Karin, qui habitent dans les environs. Tous deux ne se remettent pas de la mort d'Anne, l'épouse d'Henrik...

    La vérité (english subs), de HG Clouzot, (Christiane Rochefort a participé aux dialogues), avec Bardot, Samy Frey, Marie-José Nat, Charles Vanel, Paul Meurisse, Louis Seigner... « La Vérité révéla le talent de tragédienne de Brigitte Bardot dont l'interprétation fut soulignée unanimement par la critique. »

    En cas de malheur (1957), de Claude Autant-Lara, avec Bardot et Gabin.

     


    votre commentaire
  • Le guerrier pacifique (sous-titré) 2006, 2h00, de Victor Salva, Shalimar Reodica, avec Scott Mechlowicz, Nick Nolte, Amy Smart. Il s'agit de l'adaptation de roman autobiographique éponyme, tiré de la vie de Dan Millman. Dan est un jeune étudiant, gymnaste accompli, qui s’entraîne pour son unique but dans la vie : la médaille d'or des JO. En proie à des cauchemars, il se rend dans une station service où il rencontre un homme intrigant : « Socrate » (Soc) qui l'amène sur la voie de la sagesse.

     

    Spiritualité

     

    La prophétie des Andes (The celestine prophecy) 2008, 1h39min, d'Armand Mastroianni, avec Matthew Settle, Thomas Kretschmann, Sarah Wayne Callies. A l'origine, un manuscrit fabuleux rédigé 600 ans avant Jésus Christ et une prophétie : notre société va subir un grand bouleversement. Intrigué, le héros de cette histoire s'envole pour le Pérou à la recherche du mystérieux grimoire, objet de toutes les convoitises, qui va transformer sa vie. Commence alors une aventure magique et enchanteresse, une dangereuse initiation : une quête en neuf étapes qui le mène au sommet des Andes au cœur de la forêt amazonienne sur la voie des révélations de la vie...

    La belle verte, (1996, 1h39) de Coline Serreau, avec Coline Serreau, Vincent Lindon, Marion Cotillard. Quelque part dans l'univers existe une planète dont les habitants évolués et heureux vivent en parfaite harmonie. De temps en temps, quelques-uns d'entre eux partent en excursion sur d'autres planètes. Curieusement, depuis deux cents ans, plus personne ne veut aller sur la planète Terre. Or un jour, pour des raisons personnelles, une jeune femme décide de se porter volontaire. Et c'est ainsi que les Terriens la voient atterrir en plein Paris.

    Spiritualité

    Mission (The mission) 1986, 2h06, de  Roland Joffé, avec Robert De Niro, Jeremy Irons. Palme d'or au Festival de Cannes 1986. Au début du XVIIIe siècle, le frère jésuite Gabriel fonde une mission sur les terres des Indiens Guaranis. A la même époque et dans les mêmes lieux sévit Mendoza, aventurier mercenaire. Ces deux hommes vont se retrouver pour lutter contre la domination espagnole et portugaise.

    Spiritualité

    La ligne verte (The green mile) (1999, 3h09) de Frank Darabont (d'après un roman de Stephen King), avec Tom Hanks, Michael Clarke Duncan, David Morse, Doug Hutchison. Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d’une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d’adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

    Spiritualité

    Conversation avec Dieu (Conversation with God) 2006, de Stephen Deutsch avec Henry Czerny, T. Bruce Page, Vilma Silva et Abdul Salaam El Razzac. Le film » raconte l'histoire de l'auteur Neale Donald Walsch, qui, après un divorce, sans emploi et sans abri est devenu un messager spirituel et l'auteur internationalement reconnu sur la liste des meilleurs vendeurs du New York Times avec la série «Conversations avec Dieu». Film basé sur les livres de Neale Donald Walsch.

    Spiritualité

    La vie est belle (de Franck Capra, avec James Stewart, Donna Reed) : Hymne à l'amour et à la vie, It's a Wonderful Life est l'histoire de George Bailey, un homme généreux et enjoué, qui, sans s'en rendre compte a contribué à beaucoup de bonheur autour de lui. Le récit suit ce personnage de sa jeunesse jusqu'à sa vie d'adulte. Au cours de son parcours, il a eu des envies d'ailleurs, des envies d'une autre vie, et puis il a fait la rencontre de sa femme, est devenu papa, et a une vie bien remplie. Le jour où sa banque fait faillite, tout s'effondre et plus rien ne peut le rendre satisfait, pas même sa famille, ni cette douce période qu'est Noël. C'est l'ange Clarence qui va lui montrer la petite ville de Bedford Falls sous une autre perspective, un quotidien où George n'existe pas. Il va ainsi réaliser que tout ce temps, en aidant le pharmacien, puis ses clients, il a apporté beaucoup de bonheur autour de lui, par son amitié et sa générosité. Il comprend que tous ceux qu'il a aidés sont prêts à en faire de même. 

    Au-delà de nos rêves(What dreams may come) 1998, 1h48, de Vincent Ward, avec  Robin Williams, Cuba Gooding Jr., Annabella Sciorra, Max von Sydow. Chris et Annie forment un couple indissolublement lié capable de surmonter les plus rudes épreuves. Après quelques années d’une vie idyllique, leurs enfants, Ian et Marie, leur sont brutalement arrachés dans un accident de voiture. Si Chris cache sa douleur, Annie s’éloigne inéxorablement de lui, se mure dans sa solitude et se réfugie dans la peinture. Quand Chris est à son tour victime d’une tragique collision. Il meurt mais ne disparait pas. Il connait une autre vie a travers les peintures d’Annie qui se mettent à s’animer et il comprend, ainsi, l’âme de sa femme.

    Le sixième sens (FR) de M. Night Shyamalan (La jeune fille de l'eau), avec Bruce Willis et Haley Joel Osment. Cole Sear, garconnet de huit ans est hanté par un terrible secret. Son imaginaire est visité par des esprits menaçants. Trop jeune pour comprendre le pourquoi de ces apparitions et traumatisé par ces pouvoirs paranormaux, Cole s'enferme dans une peur maladive et ne veut réveler à personne la cause de son enfermement, à l'exception d'un psychologue pour enfants. La recherche d'une explication rationnelle guidera l'enfant et le thérapeute vers une vérité foudroyante et inexplicable.

    Vipassana meditation in prison: Dramatic video, showing the genuine change of heart of hardened criminals by this ten-day meditation technique.

    Saved by the lightAfter suffering a sudden, severe electrical shock, Dannion Brinkley (played by Eric Roberts) has a near-death experience and is shown the future which transforms him into a highly spiritual person. Based on the near-death experience of Dannion Brinkley.

    Resurrection (1980, 1h43) by Daniel Petrie, with Ellen Burstyn, Sam Shepard, Richard Farnsworth, Roberts Blossom and Eva Le Gallienne. This is a story of a woman who survives a car accident which kills her husband, but she discovers that she has the power to heal other people. She becomes an unwitting celebrity, the hope of those in desperate need of healing, and a lightning rod for religious beliefs and skeptics. 

    Barakade Ron Fricke. Sans dialogue, "Baraka" est une réflexion sur l'histoire du monde à partir du seul langage universel existant : image, son et musique. Utilisant le format 70 mm, le réalisateur et son équipe ont parcouru le monde pendant quatorze mois, n'hésitant pas à aller dans les sites les plus reculés et les plus rares de la Terre.

    L'enfant du tonnerre (Powder) 1996, 1h51, de Victor Salva, avec Mary Steenburgen, Sean Patrick Flanery, Lance Henriksen. Conséquence du foudroiement de sa mère, enceinte et proche du terme, Jeremy ‘Powder’ Reed arrive au monde différent. Outre sont apparence physique hors norme, il possède des facultés intellectuelles supérieures et des pouvoirs télékinésiques. Caché durant toute son enfance dans la cave de son grand père, entouré d’une multitude de livres, il est découvert par la police à la mort naturelle de celui-ci. Commence alors pour Powder la découverte du monde qui l’entoure, de l’amour, mais aussi de l’intolérance des gens simples vis-à-vis d’un être différent et plus intelligent que la moyenne.

    Spiritualité

    Milarepa, la voie du bonheur, (2009, 1h30) de Neten Chokling: Mille ans après sa mort, l'histoire initiatique de Milarépa fait partie du patrimoine spirituel mondial. Tibet, 11ème siècle, originaire d'une famille de riches marchands, Milarépa mène une enfance privilégiée. Sur son lit de mort, le père confie la richesse familiale à son frère jusqu'à la majorité de Milarépa. Cependant, l'oncle s'arroge la fortune familiale et exploite la nouvelle misère de Milarépa, sa mère et sa jeune sœur, quasiment réduits en esclavage. Humiliée et désespérée, la mère projette de venger cette injustice en instrumentalisant son fils dévoué. Après avoir vendu son dernier champ, elle envoie Milarépa en apprentissage auprès du maître Yongten Trogyal afin qu'il l'initie à la magie noire. Aidé par les démons, il invoque un sortilège et détruit une partie du village, tuant une trentaine de personnes. Immédiatement, une foule en colère le poursuit. Pour échapper à une mort certaine, Milarépa trouve refuge auprès d'un vieux moine bouddhiste. Alors que la vengeance a rempli sa mère de joie, le sang sur les mains de Milarépa ne lui laisse plus de paix. C'est à ce moment qu'il reçoit le conseil qui changera le cours de sa vie : "Les ennemis naissent de ton esprit. Pour les vaincre, cesse les actions négatives, cultive les actions positives et maîtrise ton esprit..." (Il faut un peu de patience pour attendre que le film se charge)

    Spiritualité

    Entre deux mondes (2012), de Vimukthi Jayasundara, avec Kaushalaya Fernando, Lu Huang, Thusitha Laknath. Un jeune homme nommé Rajith est contraint de fuir la ville où il réside, suite à de violents affrontements au sein de la population. Il trouve refuge dans un village éloigné, caché dans une vallée. Sur place, les habitants semblent obsédés par une vieille légende. Celle-ci raconte comment un prince fut acculé à se réfugier dans une forêt, à la suite d’une prophétie annonçant qu’il assassinerait ses oncles pour prendre le pouvoir.  Entre deux mondes est le second long-métrage du réalisateur sri-lankais Vimukthi Jayasundara. Son premier, La Terre abandonnée, avait reçu la Caméra d’or au Festival de Cannes 2005. Il propose ici un voyage spirituel qui prolonge une réflexion, entamée dans son premier opus, sur la redécouverte des sensations de la vie dans un environnement nouveau. Le film a été nommé pour le Lion d’or, au Festival de Venise 2009.

    Spiritualité

    Bird people, (2014, 2h08) de Pascale Ferran, avec Anaïs Demoustier, Josh Charles. En transit dans un hôtel international près de Roissy, un ingénieur en informatique américain, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer radicalement le cours de sa vie. Quelques heures plus tard, une jeune femme de chambre de l’hôtel, qui vit dans un entre-deux provisoire, voit son existence basculer à la suite d’un événement surnaturel. Une scène merveilleuse entre l'oiseau qui volette et pose en l'air comme modèle et le peintre chinois qui le "croque" "d'un seul trait de pinceau. Magnifique ! Ici, le making-of.

    Spiritualité

     Colorful (2011, 2h06) Long-métrage d'animation de Keiichi Hara. Un esprit gagne une deuxième chance de vivre à condition d'apprendre de ses erreurs. Il renait dans le corps de Makoto, un élève de 3ème qui vient de mettre fin à ses jours. L'esprit doit endurer la vie quotidienne de cet adolescent mal dans sa peau. Avançant à tâtons, s'efforçant de ne pas reproduire les fautes de Makoto, il va finalement découvrir une vérité qui va bouleverser son existence. Un chef d'œuvre de l'animé.

    Spiritualité

    Lien vers une liste de films spirituels

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique